La déshydratation une technique de conservation ancestrale

La déshydratation une technique de conservation ancestrale

En mode de conservation, surtout quand il s’agit d’aliments, il faut bien faire attention à ce que ceux-ci conservent leur propriétés nutritionnelles afin d’éviter d’éventuelles maladies. Des techniques de conservations ont été utilisés pour conservées les denrées alimentaires surtout pour remédier aux périodes de disettes. Différents moyens ont été utilisés comme les techniques de salaison, la conservation par le sucre et enfin le recours aux techniques de fermentation. Une des plus utilisées est le séchage ou la déshydratation. La déshydratation est une technique ancienne qualifiée d’ancestrale. Mais plus récent, de nouvelles techniques telle la conservation par la chaleur et le froid sont apparues. C’est ce qui favorise le développement des nouveaux matériels ménagers comme le congélateur.

Pourquoi déshydrater les aliments ?

La déshydratation est la méthode de conservation la plus ancienne des aliments. En effet, nos ancêtres l’utilisaient pour conserver les viandes. En ces moments là, ils arrivaient déjà à développé ce concept. C’est ce qui qualifie la déshydratation des aliments de méthodes ancestrales. Cette technique permet de conserver les viandes ; les fruits, les légumes et encore d’autres aliments le plus longtemps que possible. Pour cette technique, le goût des aliments est toujours conservé même hors saison.

Comment déshydrater et quels sont les avantages de la déshydratation des aliments ?

La déshydratation peut se faire au soleil ou au four. Pour le cas des fruits, ils peuvent être découpés en lamelles puis séchés. Cela n’exclut pas la possibilité de les sécher en leur état primitif. Outre le système de déshydratation, le système de fumage aussi est parmi les plus efficaces. Ce qu’il faut pour réussir la conservation après la déshydratation est d’éviter le contact avec l’humidité. Beaucoup d’avantages sont tirés de cette technique. Outre le goût conservé, les qualités nutritionnelles et les apports des aliments sont conservés. Aussi, on peut espérer un rééquilibrage des aliments et de leurs apports en déshydratation.